Les différentes techniques de mémorisation

Les différentes techniques de mémorisation

Les techniques de mémorisation

Lors de votre vie professionnelle ou quand vous êtes stagiaires, il est utile de connaître des stratégies pour apprendre et mémoriser des connaissances.

Voici 8 techniques pour retenir un maximum d’informations en un minimum de temps.

La méthode des lieux ou « méthode des loci » est une technique de mémorisation qui conseille d’associer des lieux à des mots ou des concepts précis.

Ainsi, les lieux que vous connaissez sont assimilés à des mots bien précis. Lors d’un trajet vous pouvez associer un mot à un endroit et ancrer cette notion dans l’espace.

La méthode verbale consiste à répéter plusieurs fois son cours ou ses connaissances pour les assimiler.

Cette technique de mémorisation peut aussi désigner le fait de parler et réfléchir avec une personne qui nous fait réciter.

Ainsi, vous discutez du sujet et analysez ensemble les différents aspects des informations. Dans cette méthode, l’apprentissage est basé sur la communication.

La mémoire des muscles désigne une méthode pour apprendre en « imprimant » les notions dans votre corps.

Lorsque vous apprenez, il faut exagérer l’intonation des mots en répétant plusieurs fois les phrases à acquérir. Votre bouche va ainsi ancrer vos mimiques et vont devenir un réflexe pour réciter vos connaissances.

De même, le fait de bouger, de marcher ou d’associer un geste précis à un concept est également très efficace. L’apprentissage est facilité avec cette technique de mémorisation car le cerveau s’oxygène lorsque vous êtes en mouvement.

Il devient ainsi plus réceptif à l’apprentissage de nouvelles connaissances.

Certaines personnes ont la sensation qu’ils retiennent plus facilement des informations lorsqu’ils peuvent les visualiser sur un schéma, un dessin, ou une fiche par exemple.

Dans ce cas, les supports visuels sont donc à réaliser avec un très grand soin.

Couleurs, dessins, images, tout est possible pour aider et permettre d’assimiler encore mieux les connaissances.

Ces personnes se rappelleront la structure du document qu’ils ont appris et visualiseront facilement l’endroit où trouver l’information dont ils ont besoin lors de la restitution.

Les posts-its sont aussi très efficaces lorsqu’ils sont déposés à des endroits stratégiques.

Contrairement à la méthode précédente, cette technique de mémorisation désigne le fait d’assimiler les connaissances en les entendant.

Dans ce cas, il est utile de s’enregistrer pour réécouter les leçons et mieux les assimiler.

Cette méthode préconise d’écrire plusieurs fois les informations pour les apprendre.

C’était d’ailleurs le concept des punitions d’autrefois lorsqu’il fallait écrire plusieurs fois la même phrase pour bien la comprendre.

Le fait d’écrire et de retranscrire les concepts à l’écrit va ancrer les concepts dans le cerveau.

Autre technique de mémorisation très populaire, les acronymes sont des sigles qui se prononcent comme des mots ordinaires et qui vont permettre de retenir un concept ou une organisation en ne retenant que les premières lettres de chaque mot.

Par exemple, C.Q.F.D est l’abréviation de : Ce Qu’il Fallait Démontrer.

Technique ludique pour assimiler des connaissances, cette méthode est similaire au jeu de « mémory » de votre enfance et joue sur la mémoire.

Prenez quelques bouts de papiers et inscrivez la notion à apprendre au recto puis associez-y l’image de votre choix au verso.

Ainsi, quand les images seront retournées (et les notions cachées), vous devrez vous souvenir des connaissances au recto en jouant par associations.

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez